Charles & Marie-Laure De Noailles


CHARLES ET MARIE-LAURE DE NOAILLES (1891 - 1981 ; 1902 - 1970)

COUPLE MÉCÈNE FLAMBOYANT DU XX SIÈCLE


Pendant un demi-siècle, Charles et Marie-Laure de Noailles ont soutenu l'avant-garde artistique et mené, à Paris comme à Hyères, une existence ardente. Ils ont su rapidement développer leur propre style et se sont imposés comme les commanditaires les plus actifs et intéressants de leur temps.MyStudiolo retrace la vie de ce couple de mécènes à la prodigalité aussi inépuisable qu'éclectique en:


6 dates clés 4 oeuvres 3 anecdotes 1 citation

1923 Même s'ils ne s'aiment peut-être pas d'amour, la plus riche héritière de France, Marie-Laure Bischoffsheim, et le vicomte Charles de Noailes se marient à Grasse. Marie-Laure a eu une enfance surprotégée et s'est beaucoup ennuyée. Charles descend d'une longue lignée d'aristocrates et n'en peut plus de ces vieilles histoires. Alors une chose les unit particulièrement : l'envie de modernité.


1924 Doté d'un oeil vif et précurseur dans ses choix picturaux, Charles fut le premier collectionneur français à acquérir un tableau de Paul Klee alors peu connu à Paris. À cette époque, le peintre Piet Mondrian n'eut aucun collectionneur français disposé à acquérir ses toiles, excepté le vicomte qui acheta laComposition avec gris et noir l'année suivante.


1925 Les Noailles décident de faire construire à Hyères une villa fonctionnelle, première construction de style moderne réalisée en France. Sa réalisation cubique est confiée à l'architecte Mallet-Stevens. Le couple de mécènes met sa fortune et son réseau au service de l'art sous toutes ses facettes (art, cinéma, littérature, danse...) et reçoit dans la villa Saint-Bernard Gide, Dali, Giacometti, Buñuel...


1927 Le couple réhabilite l’hôtel Bischoffsheim, place des États-Unis, à Paris, dans un style cette fois baroque et précieux. La fin des travaux réalisés par le décorateur Jean-Michel Franck est célébré par un bal costumé, devenu signature des Noailles. L'hôtel abrite des Cranach, Goya, Watteau et Rembrandt. L'ensemble s'enrichit vite de toiles modernes. Offert par Charles à son épouse, un Picasso donne le coup d'envoi.


1948 Dans l'effervescence des nouveaux mouvements picturaux de l'après-guerre, les Noailles restent perspicace en achetant un tableau de Nicolas de Staël. Le couple a mené une politique intensive d’acquisition: Chagall, Derain, Braque, Léger, Klee… De collectionneurs, les Noailles se sont mués en mécènes, profitant de leurs soirées fastueuses pour lancer des artistes.


1970 Le couple s'était éloigné depuis de nombreuses années. Marie-Laure était resté à Hyères soutenant des artistes tels que Balthus, César ou le cinéaste Clémenti. Charles, moins mondain, s'exprime par les fleurs et le jardins de sa maison à Grasse. À la mort de Marie-Laure en 70, il vend la villa Saint-Bernard à la municipalité de Hyères, dans l'espoir qu'elle devienne un centre culturel. Le dernier geste de mécénat des Noailles.



Pablo Picasso, La maison dans les arbres, 1919

César, compression ZIM, 1960

Salvador Dali, Portrait de la vicomtesse de Noailles, 1932

Balthus, Marie-Laure de Noailles, 1937


ANECDOTES




  • Plus en vue que son mari, Marie-Laure rayonne à Paris, où, icône de mode, elle promeut Coco Chanel ou encore Elsa Schiaparelli. Aussi, elle prête ses traits à tant d’artistes que Jean Hugo, pour la décrire, réfère à ses portraitistes: "Elle avait le beau visage au grand front pur qu’a dessiné Picasso, les mains, sagement posées sur ses genoux, que Balthus a peintes, l’oeil amusé, sous le sourcil plaintif, qu’a vu Bérard."


  • À la fois collectionneurs et commanditaires, ils soutiennent certains artistes par des achats réguliers 
ou leurs apportent un revenu mensuel. Ils le rendent souvent des services aussi exceptionnels que désintéressés. Le vicomte se porte ainsi garant pour Balthus lorsque celui-ci achète sa demeure et Marie-Laure donne sa Zil à César pour qu’il fasse sa première compression de voiture.


  • Classée au titre des monuments historiques, la villa Noailles est transformée en centre d'art où sont organisés, depuis 2003, des festivals pluridisciplinaires comme le festival international de mode et de photographie. Une vocation fidèle à l'esprit du lieu qui conserve l'empreinte du couple, et des nombreux artistes qui y sont séjourné.



« Je suis double. À la fois Marie-Laure et la vicomtesse de Noailles »


Marie-Laure de Noailles



Écoutez Charles & Marie-Laure de Noailles, un couple étonnant de l'émission L'Art est la Matière

Lisez Charles & Marie-Laure de Noailles - Mécènes du XXème siècle par Stéphane Boudin-Lestienne

Découvrez la Villa Noailles à Hyères

© 2020 par MyStudiolo

Mentions légales